A l’ANAD, on prévient le colonel : ‘’ aucun agenda personnel ne sera toléré’’

L’unique place accordée à l’ANAD au CNT continue de grincer les dents. Après Dr Fodé Oussou Fofana, qui fustigeait cette décision du MATD, c’est autour du responsable chargé des questions juridiques de sortir ses muscles contre le ministre Mory Condé et son département.

Dans un écrit qu’il a fait parvenir à avenirguinee, Hamidou Barry, fait savoir qu’accorder une seule place à l’ANAD au CNT est un « abus d’autorité ».

« Cette décision du Ministre Mory Condé de vouloir, de façon abusive, réduire les conseillers de L’ANAD à un, nous donne le droit de nous questionner sur l’honnêteté et l’impartialité de ces nouvelles autorités dans la gestion de la chose publique. Donc, A mon humble avis, il n’y a aucune raison valable pour que le Ministre Mory Condé de réduire nos représentants au CNT, cela est un abus d’autorité très grave de sa part. Ainsi, j’invite le Colonel Mamady Doumbouya de nous rétablir dans nos droits », dit-il.

Dans le sillage, le président du Parti Citoyen pour la Défense des Intérêts Collectifs se questionne déjà sur la future démarche du Ministre Mory Condé dans l’organisation des élections prochaines.

« Si c’est le même département MATD sous tutelle de Mory Condé qui doit organiser les futures échéances électorales, cela nous donne le droit de nous interroger sur la sincérité et la fiabilité des résultats de ces futures élections ».

Et de prévenir, : » aucun agenda personnel ne sera toléré pendant cette transition. Et, que les uns et les autres sachent que L’ANAD reste imperturbable dans sa logique de compétir à la conquête et à l’exercice du pouvoir par la voie Démocratique », a-t-il conclu.

Ibrahima Sory SYLLA pour avenirguinee.net

625.21.09.71

Comments are closed.