Arrestation des boulangers à Nzérékoré:  le président Sacko en colère « N’zérékoré n’appartient pas à un préfet… »

Le président de l’union nationale des boulangers et pâtissiers de Guinée ne digère toujours pas l’attitude du préfet de n’zérékoré qui a mis aux arrêts des vendeurs du pain dans la ville. Interrogé ce vendredi, Alpha Oumar Sacko a indiqué que : « N'zérékoré n'appartient pas à un préfet, ni un directeur commercial ». Ecrit par Abdoul Karim Touré (624-72-28-15)

Après l’imbroglio entre les autorités préfectorales de N’zérékoré et les boulangers, suite à la hausse du prix du pain dans la ville, les choses semblent revenir à la normale selon le président de l’Union Nationale des boulangers et pâtissiers de Guinée.
Joint par notre rédaction, El hadj Alpha Oumar Sacko a indiqué qu’: « Hier, on a travaillé avec la ministre du commerce. Tous les directeurs préfectoraux ont reçu les lettres techniques pour appliquer le protocole signé le 01 mars dernier. Donc, dans toutes les régions, c’est 4000 fg pour le gros et 2000fg pour le petit pain », a-t-il dit.
Sur l’arrestation de ses pairs par le préfet de N’zérékoré, le président de cette structure s’est indigné avant de laisser entendre que : « N’zérékoré n’appartient pas à un préfet, ni un directeur commercial. Alors, quand le ministre signe à Conakry, c’est appliqué sur tout le territoire national », a dit Sacko qui, à l’entendre, est très remonté.

Comments are closed.