Beyla : Mohamed Cissé de LaNG offre 25 tables-bancs à l’école primaire de Moussadou

0 449

En séjour en Guinée forestière, le président de La Nouvelle Guinée (LaNG), Mohamed Cissé a fait ce vendredi, 18 décembre, un don de 25 tables-bancs à l’école primaire de la sous-préfecture de Moussadou, préfecture de Beyla. Un geste qui vient mettre fin à l’une des mauvaises conditions dans lesquelles vivent les élèves de cet établissement scolaire.

« C’est un sentiment de satisfaction pour moi en tant que directeur de cette école. Depuis que je suis arrivé ici le 17 octobre 2019, l’école souffre énormément. Quand je vois un fils de Moussadou venir faire ce geste humanitaire à notre école, je demande Dieu de l’aider. Les enfants étaient assis 5 par table-banc. Quand on dit qu’un élève écrit bien, il faut que les élèves soient deux par bancs.  Je suis venu ici, j’ai constaté que ce n’est pas une école. Quand je vois un fils digne de ce village venir nous faire ce don, je suis vraiment satisfait », s’est réjoui le directeur de cette école, Noutey Gonotey.

Pour Sidibé Mamady, sous-préfet de Missadou, « Ce que monsieur Cissé vient de faire est différent de la politique. Devant moi, il n’est pas un politicien. En voyant la qualité de son travail, il démontre qu’il est un grand fils de Moussadou. C’est un fils d’honneur, un fils sur qui nous pouvons compter pour faire mieux que ce qu’il vient de faire. Nous étions dans un besoin, on a lancé un appel, s’il a trouvé la possibilité de nous envoyer ces tables-bancs, vraiment ça nous va droit au cœur. On ne peut que le remercier, et lui souhaiter bonne chance », a-t-il dit. Ajoutant que 

« Ce geste vient combler un trou. Parce que l’école primaire de Moussadou était en crise de bancs. On avait demandé à la communauté de contribuer mais, le gouvernement nous a dit de surseoir à tout parce que les bancs sont en cours. Monsieur Cissé a estimé que d’ici que ces bancs-là ne viennent, qu’il doit apporter son apport. C’est pourquoi, nous sommes très heureux de ce geste », a conclu la première autorité de cette sous-préfecture.  

Déplorant les conditions dans lesquelles les élèves étudient dans les zones reculées du pays, le donateur Mohamed Cissé, président du parti LaNG a dit les raisons de son geste.  

« Quand on a initié la distribution des fournitures scolaires aux meilleurs dans chaque classe, j’ai vu sur les images des enfants assis par terre en train de suivre les cours ; cela m’a fait mal et je t’ai déçu. J’ai été aussi surpris de voir qu’en 2020, il y a encore des élèves qui suivent les cours par terre. Donc, j’ai demandé à mon représentant de prendre contact avec eux pour estimer le besoin réel de l’école  en termes de tables-bancs. Il est ressorti qu’il fallait 25 tables-bancs pour que ces enfants-là suivent les cours sur les tables-bancs.  Il est inconcevable qu’à Conakry que les enfants suivent les cours dans des conditions normales, et qu’au village, ça ne soit pas les mêmes réalités. Qu’on soit à l’intérieur du pays ou dans les capitales, il faut retenir que ce sont des guinéens, ils ont les mêmes droits et devoirs », a lâché le président de LaNG. 

Cette action du président de LaNG vient s’ajouter aux nombreuses autres qu’il a entreprises dans le secteur éducatif.

Leave A Reply

Your email address will not be published.