Boffa : le pêcheur Ibrahima Sory Camara meurt dans le fleuve Fatala

Agé d’une vingtaine d’années, Ibrahima Sory Camara a trouvé la mort après que leur pirogue ait chaviré dans le fleuve Fatala, dans la préfecture de Boffa. Selon nos informations, deux personnes étaient à bord de la pirogue lorsque le drame s’est produit. Interrogé par nos confrères de Guineenews, Mouloukou Soumah, rescapé, est revenu sur les faits en ces termes : « nous avons l’habitude d’aller sur la mer à deux. Et hier soir, au moment où on est parti la nature était très clémente, il n’y avait pas de vent. Mais arrivés à l’endroit où nous mettons notre filet, le vent et la pluie ont commencé.  En ce moment, c’est Ibrahima qui tenait la corde du filet, et il a commencé à ramasser, c’est ainsi qu’une vague accompagnée par un vent violent a renversé notre barque. Moi, j’avais pris la pirogue et j’ai regardé autour de moi, je n’ai pas vu Ibrahima. Je l’ai appelé, il ne m’a pas répondu. J’ai appelé à l’aide mais il n’y avait plus personne à côté. Je suis resté comme ça jusqu’à 6 heures du matin. Il était mon ami et il vient de terminer son brevet cette année. J’ai tout fait mais on ne l’avait pas retrouvé. C’est comme ça que ça s’est passé », a-t-il relaté.

Focus avenirguinee.net   

Comments are closed.