CHAN/Victoire du Syli local : ‘’il ne faut pas tomber dans l’autosatisfaction’’(Hamidou Kibola)

Après la brillante victoire du syli local face à la Namibie mardi dernier, dans le cadre du Championnat Africain des Nations, observateurs sportifs et fans du cuir rond ne cessent de réagir.

Joint au téléphone par avenirguinee ce jeudi 21 janvier 2021, Hamidou Kibola, journaliste du site Africasports.org, a dit son appréciation relative à cette première sortie des poulains de Lappé Bangoura.

« C’est une très bonne entame de la compétition, il faut l’avouer parce que c’est évident. Quand vous voulez progresser dans une compétition comme celle-ci, il faut l’entamer de la plus belle des manières. Et, le Syli local l’a fait avec le score de 3 buts à 0. Mais, il ne faut pas tomber dans l’autosatisfaction », dit-il.

Poursuivant, « la première des choses qu’il faut éviter après cette victoire, c’est l’autosatisfaction. Dire que l’essentiel est fait non, ce n’est que le début du commencement. Pour moi, le vrai match révélateur du niveau de cette équipe locale, c’est contre la Zambie. Ce qui a été fait contre la Namibie, je pense que le score est intéressant, le contenu du match est aussi appréciable ».

Parlant du score fleuve de 3 buts à 0, le journaliste sportif se dit surpris : « Personnellement, je ne pouvais pas prévoir cette large victoire. On a tous suivi les précédentes rencontres, avec des scores étriqués de part et d’autre ; Ça été une surprise pour moi. Mais, vous savez, chaque rencontre présente une physionomie assez particulière. Donc difficile de prévoir cela pour la Guinée », dira Hamidou Kibola.  

S’agissant du prochain match de la Guinée contre la Zambie, notre confrère pense qu’il faut reconduire la même équipe.  

« On ne change pas une équipe qui gagne, c’est le traditionnel discours de tous les entraîneurs. Kanfory Lappé Bangoura est un grand entraîneur, espérons qu’il trouve le 11 entrant qu’il faut. Si ça ne tient qu’à moi, je pense qu’on peut reconduire cette même équipe. Surtout quand vous avez un adversaire qui s’appelle la Zambie, vous avez presque l’ossature de l’équipe nationale A. Donc, il faut aller avec une grande force pour réussir », a-t-il souligné. Ajoutant : « globalement, quand vous prenez la chaîne de préparation, couronnée par des matches amicaux (8) au total, c’est possible comme on l’a fait en 2016. Mais, c’est insuffisant comme préparation pour participer à un tournoi qui n’est autre que le CHAN », a conclu le journaliste Hamidou Kibola.

Alhoussein Sy Savané pour avenirguinee.net
+224625-21-04-05

Comments are closed.