Commémorations du génocide rwandais : Paul Kagame salue un « pas en avant » de la France

Plusieurs cérémonies sont organisées mercredi à Paris et à Kigali en hommage aux victimes du génocide au Rwanda. Le président rwandais, Paul Kagame, a salué le rapport Duclert sur le rôle de la France dans les événements de 1994, estimant qu’il « marque un important pas en avant », tandis que Paris ouvrait dans le même temps au public d’importantes archives sur la période du génocide.

Vingt-sept ans jour pour jour après le début du génocide des Tutsi au Rwanda, plusieurs hommages et cérémonies se tiennent mercredi à Kigali et à Paris alors que la France a ouvert au public d’importantes archives liées à ce sombre épisode de l’Histoire.

Une première commémoration a eu lieu à 10 h avec un moment de recueillement et un dépôt de gerbes de fleurs au jardin de la Mémoire situé dans le parc de Choisy, dans le 13e arrondissement de Paris.

Cette cérémonie a eu lieu en présence de la maire de la capitale, Anne Hidalgo, d’un haut responsable de l’ambassade du Rwanda et de l’association Ibuka, qui œuvre pour la mémoire du génocide et pour le soutien aux rescapés.

Avec RFI

Comments are closed.