Demande d’annulation des résultats de kankan : les citoyens de Nabaya répondent Cellou

0 668

Dans sa requête déposée à la cour constitutionnelle pour revendiquer sa victoire à l’élection présidentielle du 18 octobre, le président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo demande l’annulation des résultats de la région administrative de Kankan, fief du parti au pouvoir, ayant un nombre élevé d’électeurs en comparaison à plusieurs régions du pays.

Interrogé, Mohamed I Keita, coordinateur régional de la Coalition Démocratique pour le Changement dans la Continuité (CODECC), citoyen de la région, dit que « Cellou cherche à décrédibiliser cette élection présidentielle ».

« Je me demande quel est le motif de cette annulation, il veut décrédibiliser le scrutin du 18 octobre 2020. Je pense qu’il n’a rien n’a dire, parce que tout le monde sait traditionnellement que la Haute-Guinée est fidèle au professeur Alpha Condé ».

Visiblement surpris de cette demande du principal parti de l’opposition, Dr Lonceny Chérif, président du conseil régional des organisations de la société civile de Kankan, y va de son commentaire en ces termes « L’annulation des résultats de kankan, je n’ai pas eu encore de recours. Mais, si c’est cela, je ne pense pas qu’il appartient à Monsieur Cellou de demander l’annulation des résultats de kankan, il n’a qu’à déposer ses recours et formuler des griffes qu’il a contre les résultats de kankan. C’est à la cour constitutionnelle de décider de cela », tranche cet autre citoyen de Nabaya.  

Le secrétaire fédéral de l’UFDG quant à lui, dit suivre la position de son candidat Cellou Dalein Diallo. Antoine Dogbo Guilavogui indique que « Cellou Dalein est dans ses raisons. Il était en route pour la Haute-Guinée, il devait faire toutes les préfectures de la Haute-Guinée, il a été empêché. Alors, vous voulez qu’on dise quoi dans ces milieux où il n’a pas droit à la campagne ? Pour lui, il n’y a pas eu d’élection, il y’a eu un bourrage et moi qui suis fédéral, je sais les tracasseries que nous avons supportées », a révélé le représentant de l’UFDG à Kankan.

Désormais, tous les yeux sont braqués sur la cour constitutionnelle, qui doit confirmer ou infirmer les résultats de la CENI, donnant pour vainqueur le président Alpha Condé dès le premier tour.

 De Kankan, N’ty Diané pour avenirguinée.net  

Leave A Reply

Your email address will not be published.