Des jeunes parlent ‘’s’ils veulent qu’on arrête la chicha, qu’ils trouvent du travail pour nous’’

0 295

A travers un arrêté conjoint des ministres du commerce, du budget, de la sécurité et de la protection civile, le gouvernement guinéen a interdit à partir de ce mercredi, l’importation, la distribution et la commercialisation de la chicha sur toute l’étendue du territoire national. Une décision pas appréciée par des jeunes de la capitale, interrogés ce jeudi par avenirguinee.net.     

Pour Naby Yattara, consommateur de la chicha, « Ils ne peuvent qu’interdire dans les lieux publics, et non dans les domiciles. Sinon, qui va aller chez toi pour te contrôler ? s’interroge-t-il.

Ousmane Sylla quant à lui, pense que les raisons de la consommation de ce produit sont liées au manque de travail des jeunes. D’où il appelle l’Etat à s’investir pour les employer.    

« La Chicha nous met à l’aise et cela nous permet de dégager nos soucis de travail. Nous consommons la chicha parce qu’il n’y a pas de travail. Alors, si le gouvernement nous aide à travailler, on va laisser ça. Parce que quand tu travailles, tu n’as pas besoin d’aller t’asseoir pour consommer la chicha. S’ils veulent qu’on arrête la chicha, qu’ils trouvent du travail pour nous », a-t-il indiqué.

A noter que la vente de la chicha n’est pas à sa première interdiction en Guinée.

Ibrahima Sory Camara pour avenirguinee.net

Leave A Reply

Your email address will not be published.