Destruction des maisons : Kassory annonce des sanctions « contre ceux qui se sont livrés à ces actions’’

C’est un scandale qui va faire des fâcheux. Devant plusieurs députés ce mercredi, le premier ministre Ibrahima Kassory Fofana a révélé que le président de la République « n’était pas au courant de la destruction des habitations » à Conakry et à l’intérieur du pays, dans le cadre de la modernisation de la voirie urbaine. Le chef du gouvernement a également indiqué qu’il a convoqué le préfet de Dubréka, après avoir été interpellé par le chef de l’Etat qui a constaté la destruction massive des maisons dans cette zone. « Le préfet m’a dit que l’ordre vient de Conakry ».

Pour conclure sa communication devant des députés visiblement surpris de cette réaction, Kassory a annoncé des sanctions contre « contre ceux qui se sont livrés à ces actions ».

« L’instruction du président de la République, c’est juste les emprises de la route, une mesure que nous sommes tous d’accord. Aller casser les maisons des citoyens dans les quartiers, nous ne savons pas d’où ça vient. Mais, la lumière sera faite sur l’instruction du président de la République et les sanctions seront prises contre ceux qui se sont livrés à ces actions ».

Focus avenirguinee.net  

Comments are closed.