Elle est tuée pour avoir porté un jean

Des informations faisant état de filles et de jeunes femmes brutalement agressées par des membres de leur famille ont récemment fait la une des journaux en Inde. Les incidents ont également mis en lumière l’insécurité des filles et des femmes dans leur propre foyer.

La semaine dernière, Neha Paswan, 17 ans, aurait été battue à mort par des membres de sa famille é dans l’État d’Uttar Pradesh, au nord du pays, parce qu’ils n’aimaient pas qu’elle porte des jeans.

Sa mère, Shakuntala Devi Paswan, a déclaré à la BBC Hindi que l’adolescente avait été sévèrement battue à coups de bâton par son grand-père et ses oncles après une dispute au sujet de ses vêtements. La scène s’est déroulée dans le village de Savreji Kharg dans le district de Deoria, l’une des régions les moins développées de l’État.

« Elle avait observé un jeûne religieux d’une journée. Le soir, elle enfilait un jean et un haut et accomplissait ses rituels. Lorsque ses grands-parents se sont opposés à sa tenue vestimentaire, Neha a rétorqué que les jeans étaient faits pour être portés et qu’elle les porterait », a déclaré sa mère.

La dispute a dégénéré, entraînant la violence, affirme-t-elle.

Lire la suite sur BBC.com

Comments are closed.