Embalo : ‘’ l’âge d’Alpha Condé n’a pas joué en sa faveur ainsi qu’à son tempérament’’

Sur RFI, le président de la Guinée-Bissau s’est exprimé sur la chute de l’ancien régime. Embalo a d’abord condamné le putsch qu’a eu lieu à Conakry, avant de révéler qu’Alpha Condé « s’était trop fait d’ennemis ».

Réaction…

« Il n’y a pas un putsch nécessaire, bien que Alpha avait déjà 83 ans, la manière dont il a conduit le pays, la division ethnique qu’il a fait en Guinée, ça ne peut pas me donner le plaisir de soutenir un putsch. Moi, j’ai ôté mon uniforme militaire de général au camp pour devenir civil. Le putsch est démodé. Doumbouya, on a parlé même avant-hier. Aujourd’hui, c’est un chef de l’État tout comme [Assimi] Goita [président de la transition du Mali]. On ne peut pas légitimer un coup d’État, Conakry est aujourd’hui exclue de la CEDEAO. J’ai parlé avec mon jeune-frère Doumbouya, je dois me rendre même à Conakry incessamment. Le président de la Sierra Léone était là-bas. Nous sommes des voisins. Des fois, il ne faut pas juger la réaction mais la provocation, c’est ce que nous disons dans l’armée. Le président Alpha, son âge aussi n’a pas joué en sa faveur ainsi qu’à son tempérament. Il s’était trop fait d’ennemis », a dit le chef de l’Etat de la Guinée-Bissau

Focus avenirguinee.net

Comments are closed.