Examens: Kadiatou invite les affiliés du SLECG ‘’à ignorer les déclarations tendancieuses’’ des syndicalistes  

A quelques jours seulement du début des examens nationaux, la secrétaire générale de l’autre fraction du SLECG a animé un point de presse ce mardi à Conakry. Kadiatou Bah, à travers une déclaration qu’elle a lue, a invité les acteurs impliqués dans le processus à la retenue, et à ne pas écouter des « déclarations tendancieuses » de certains syndicalistes.

Ci-dessous, l’intégralité de ladite déclaration…   

Enseignantes et enseignants de Guinée, camarades élus syndicaux du système éducatif guinéens, nous sommes à quelques heures de la tenue des examens nationaux, examens qui se tiennent chaque année à la même période pour sanctionner le niveau atteint par tous les cycles du MEN-A. Cette évolution permet de doter les meilleurs des diplômes de fin de cycle.

A cette occasion, nous, Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée ( SLECG), vous adressons nos félicitations et nos  remerciements pour les sacrifices consentis d’avoir atteint les 85% de l’achèvement des programmes scolaires de cette année.

A ce titre de réussite, il ne nous reste plus qu’à parachever cette belle œuvre d’importance capitale en acceptant de surveiller, de corriger, ces épreuves dans la plus grande sérénité.

L’année qui vient de se terminer a été une année scolaire calme et responsable, grâce aux efforts conjugués de tous les acteurs impliqués dans ce processus. C’est pourquoi, nous sommes condamnés à ne plus faire de recule face au destin de nos enfants l’avenir de demain surtout que nous sommes avant tout éducateur et parents d’élèves.

Au nom du SLECG, soucieux du maintien de la quiétude sociale, de la paix de la cohésion entre les enseignants et enseignantes ceux au regard des dispositions de la convention No87/ la liberté syndicale et la protection du droit syndical ratifié par la Guinée le 21 janvier 1959, à faire preuve de sagesse de sérénité et de surtout de responsabilité afin de mener à bien et dans les règles de l’art les examens nationaux qui doivent se déroulés dans 48 heures qui suivent.

S’agissant des acteurs impliqués dans le processus des examens nationaux notamment ceux du MEN, à faire preuve de de sérénité et de détermination pour la bonne réussite de ces examens qui ne sont qu’une simple évaluation du travail abattu tout long de l’année scolaire.

Nous invitons les parents d’élèves à accompagner leurs enfants pour les sensibiliser dans le but de leur offrir un cadre acceptable pour la réussite des examens à tous les niveaux après tant de sacrifices consentis. Nous invitons également les candidats au respect strict des mesures édictées par le ministère de l’Éducation nationale et de l’alphabétisation.

Nous recommandons aux responsables du MEN-A ,DCE ,IRE,…au respect strict des mesures barrières par l’ANSS pour éviter la contamination du COVID-19 pendant ces examens nationaux.

Nous invitons de même nos affiliés du SLECG à faire preuve de retenu, de responsabilité, et surtout d’ignorer les prétendues déclarations tendancieuses que nous rencontrons sur les médias ces derniers temps.

Vive l’école guinéenne, vive les enseignants et enseignantes, vive le SLECG, ensemble nous vaincrons.

Comments are closed.