Falsification de la nouvelle Constitution? Le démenti catégorique du Rpg-arc-en-ciel 

0 249

Le débat sur la falsification ou pas  de la nouvelle Constitution est loin de connaitre son épilogue. Contrairement aux membres du FNDC qui estiment que la Constitution soumise au peuple le 22 mars dernier a été falsifiée, le Rpg-arc-en-ciel quant à lui, dément tout changement du contenu du document.

Interrogé par Guinée7, l’honorable Souleymane Keita de la majorité présidentielle à l’assemblée nationale, a indiqué que « … ce sont ces spéculations qui sont devenues le sport de l’opposition à travers ses embranchements à la fois dans les organisations satellites qui sont mises en place à cet effet. Moi j’ai lu ça dans la presse comme tout le monde ; ou on parle de falsifier. Mais écoutez, on a quel intérêt à falsifier un texte constitutionnel ? Il y a un texte qui a été proposé par le président de la République, et soumis à referendum. Un premier jet a été fait autour duquel les différentes entités qui sont rentrées en possession ont donné leurs avis, ont fait des propositions, des réserves, des amendements, qui sont ensuite revenus à la commission d’experts mise en place à cet effet pour le travail. Je crois que la seule institution qui peut parler de falsification de texte, c’est bien la cour constitutionnelle, qui en a reçu la dernière mouture. Masi il n’appartient pas à un avocat, qui s’est suffisamment illustré aux côtés du FNDC de faire un jugement de valeur. Moi je ne prends pas en compte cet écrit », a-t-il dit.

Focus avenirguinee.net

Merci de laisser votre avis après lecture