Falsification de la nouvelle constitution : le ministère de la justice brise le silence

0 7 652

Quelques jours après les révélations des avocats Me Pépé Antoine Lama et Me Mohamed Traoré sur la modification de certains articles de la constitution adoptée le 22 mars dernier, le département en charge de la justice vient de réagir.

Joint par nos confrères de mosaiqueguinee, le ministre Mamadou Lamine Fofana a annoncé que son équipe est en train de mener des enquêtes pour révéler les identités des personnes à la base de cette falsification. En plus, « vérifier d’où est venue cette erreur ».

Le garde des sceaux a promis de mettre à la disposition de la presse dans  les prochains jours, toutes les informations liées à cette affaire.

Focus avenirguinee

Merci de laisser votre avis après lecture