‘’Fatima & Communication’’, une nouvelle agence de formation et de communication lancée  

0 147

Ce mardi 23 juin s’est tenu à la maison des journalistes sise à Kipé, le lancement de l’agence : ‘’Fatima & communication’’. La cérémonie a été pilotée par des représentants de ladite agence de communication.

Placée sous le thème :« Lancement officiel de Fatima & Communication », cette conférence a été pour Amadou Diouldé Diallo, journaliste sportif, directeur général de ’Fatima & Communication’’ une occasion pour faire une rétrospective sur son passé avant de parler de ses motivations sur la création de son agence de communication.

Introduisant, Amadou Diouldé Diallo, a indiqué que ses motivations pour la création de cette agence sont liées au capital d’expériences qu’il pense avoir accumulé pendant 40 ans d’exercice du métier de journaliste.

« Cette agence va me permettre de restituer mes expériences à la nouvelle génération, mais payante.  Je me rends compte que j’ai fait beaucoup de travail gratuit. Ce n’est pas grave. J’ai été utilisé par des faux amis. Parce que le vrai ami est celui qui vous aide à vous passer de l’aide. J’ai fabriqué des gens. J’ai été utilisé par des gens pour leur gloire personnelle. Et, après quand on vous donne un prêt bancaire, vous pensez qu’on vous a fait descende la lune alors, en réalité, il n’en est rien.  Puisse qu’on se serre de vous pour les autres et si vous vous servez de vous-même et pour vous-même. C’est pourquoi, j’ai décidé de créer cette agence », a-t-il souligné.

Parmi les activités qu’il compte faire, M. Diallo a cité la consultation, le management sportif, culturel et historique, de la formation.

« Pour réussir à cette volonté, j’irais chercher des partenaires, des gens qui vont me soutenir. Avec les médias, je pourrais organiser des séminaires de formation des journalistes sportifs, m’intéressé sur notre histoire à travers le soutien », dira-t-il

C’est par un appel à la nouvelle génération pour entreprendre au bon moment que notre conférencier a clôturé son intervention.

« Dès que vous arrivez à une certaine gloire, vous sentez qu’il y a la gloire, le top de la gloire, vous êtes devenus une icône, cherchez à vous reconvertir. Pensez à quelque chose que vous devez faire pour que vous soyez indépendants de votre maison de presse. » conseille Amadou Diouldé Diallo. Mais annonce son regret ‘’…Ça, je n’ai pas. C’est maintenant que je pense qu’Il y‘en a beaucoup dans notre corporation, des amis qui ont su profiter en créant des radios, des studios.

Quand tu es devenu célèbre, tu ne cherches pas un antidote à la célébrité, tu resteras dans ta célébrité et la célébrité va t’emporter. L’antidote à la célébrité, c’est de faire profil bas, entreprendre une action pour toi-même », a estimé le directeur de la structure ‘’Fatima & Communication’’

Oumar Baillo Diallo pour avenirguinee.net

Leave A Reply

Your email address will not be published.