France : une manifestation de soutien au peuple palestinien interdite  

Plus tôt jeudi, Gérald Darmanin avait demandé au préfet d’interdire cette marche, en raison de « graves troubles à l’ordre public constatés en 2014 ». Avec AFP     

Les tensions israélo-palestiniennes résonnent jusqu’en France. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a demandé jeudi 13 mai au préfet de police de Paris d’interdire la manifestation de soutien au peuple palestinien prévue samedi dans la capitale, en raison des « graves troubles à l’ordre public constatés en 2014 ».

« J’ai demandé au préfet de police d’interdire les manifestations de samedi en lien avec les récentes tensions au Proche-Orient », a tweeté le ministre de l’Intérieur, en référence à la manifestation prévue samedi à 15 heures à Barbès (18e arrondissement). « De graves troubles à l’ordre public furent constatés en 2014 », a-t-il ajouté. Ailleurs en France, « consigne a été donnée aux préfets d’être particulièrement vigilants et fermes », a encore écrit Gérald Darmanin.

Plus tard dans la journée, le préfet de police de Paris a pris un arrêté d’interdiction de la manifestation en soutien au peuple palestinien prévue samedi à Paris, « conformément » à la demande du ministre de l’Intérieur, a indiqué la préfecture dans un tweet. Pour motiver son arrêté, le préfet Didier Lallement indique notamment qu’il « existe un risque sérieux que les affrontements entre Palestiniens et forces de l’ordre israéliennes ne se transportent sur le territoire national », occasionnant « des troubles graves à l’ordre public ».

Comments are closed.