Gravement malade, le comédien Aboubacar Camara »vieux Koumi » crie à l’aide

0 7 036

Si vous étiez fans du cinéma guinéen, vous allez surement le reconnaitre. De son vrai nom Aboubacar Camara connu sous le nom « Vieux Koumi », est un comédien qui a marqué les cœurs des guinéens dans les années 2007. Cet homme à la base de la parution de plusieurs films dont ‘’ vieux komi’’, a une vie peu enviable ces derniers temps. Natif de Boffa, Aboubacar Camara est atteint d’une maladie qui le ronge à petit feu. Depuis plus d’une année, le comédien est sous traitement.

Joint ce lundi, 4 mai par la rédaction d’avenirguinee, ‘’ Vieux Koumi ‘’ qui vit avec son frère à Coyah, a accepté de se confier à nous.

« Je me suis retrouvé dans cette maladie comme ça. J’ai fait l’hôpital parce que les gens disaient que c’est une opération liée à la hernie. J’ai subi l’intervention chirurgicale à la soutenance de Mamadouba Tos Camara, Maire de Matoto. C’est lui qui m’a amené à l’hôpital et m’a soutenu pour tout. Aujourd’hui, ce problème d’hernie ça va. Maintenant, c’est mon pied qui me fait mal. Certains parlent de sorcellerie. Tout le monde y va de son commentaire. Il y a mon frère à Coyah, je suis venu chez lui, il m’a amené à l’hôpital mais on a vu que ce n’est pas une affaire d’hôpital. Du coup, je suis rentré dans l’indigénat et je lave mes pieds maintenant. Aujourd’hui, ça va un peu », a-t-il dit. Appelant ensuite les bonnes volontés à l’aider pour sortir de cette maladie.

« A part le maire de Matoto (Mamadouba Tos Camara) et Malick Sankon (DG de la caisse nationale de la sécurité sociale), personne n’a été là pour me soutenir. Mes frères comédiens ont été d’un apport aussi important quand j’étais alité à l’hôpital. Leur contribution m’a trop soulagé. Ç’a fait plus d’un an que je suis souffrant. J’invite toutes les bonnes volontés à penser à moi afin que je retrouve ma santé », a lancé Aboubacar Camara Allias ‘’Vieux Koumi’’.

Après plusieurs œuvres comiques qu’il a réalisées pour le plaisir des téléspectateurs, Aboubacar Camara a confié qu’il n’a bénéficié d’aucune aide du Ministère de la Culture, des sports et du patrimoine historique.

Ibrahima Sory Sylla

625-21-09-71

Merci de laisser votre avis après lecture