Guinée : elle reconnaît avoir monté une histoire de viol contre son mari qui a fait 11 mois en prison

L’affaire est incroyable!! Après 11 mois de prison, le sergent-chef Mamady Mara a été libéré ce lundi par le tribunal criminel de Dixinn. L’homme avait été accusé par sa propre épouse de viol sur une fillette de 14 ans.

Au mois de novembre 2020, il a été inculpé, placé sous mandat de dépôt et conduit à la maison centrale de Conakry pour ‘’ viol présumé’’. Le seul témoin de cette histoire, c’est sa femme M’ma Hawa Diawara. Cette dernière a, depuis le début de l’affaire, toujours clamé que son époux est bien l’auteur de ce cas de viol. M. Mara, qui est plusieurs fois passé devant ce tribunal, a plaidé non coupable à chaque fois qu’on l’envoyait à la barre. Et, il a toujours pointé sa femme comme l’instigatrice de cette affaire contre lui.

Ce n’est que ce lundi 25 novembre, après 11 mois de prison, que son épouse reconnaît devant le juge avoir monté cette histoire contre son mari. Elle a lâché la phrase qui a surpris plus d’un : « Je n’ai pas vu mon mari coucher avec la fillette ». M’ma Hawa a dit qu’elle a monté cette histoire parce que son enfant est tombé malade et que son époux a refusé de prendre en charge les soins médicaux.  « Je l’ai accusé de viol », a-t-elle lâché.

« C’est ma femme qui est derrière cette affaire, avec la complicité de la famille de la fille. C’est elle qui a monté cette procédure contre moi, tout simplement parce qu’on n’est pas d’accord », avait dit celui qui est accusé.

Dans son verdict final, le juge du tribunal a déclaré le militaire non coupable des faits et l’a renvoyé des fins de poursuite.

Mohamed Cissé pour avenirguinee.net

Comments are closed.