Ibrahima Keita du FNDC dément koundouno et Diallo  » ils reçoivent de l’argent en espèce tous les jours… » 

0 2 932

Les problèmes liés à la gestion du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) continuent à faire couler beaucoup d’encres et de salives. Ce samedi, au cours d’une conférence de la presse, Ibrahima Diallo le chargé de l’opération au sein du FNDC est revenu sur le cas de leurs amis qui ont dénoncé des manquements liés à l’organisation et le fonctionnement de leur association.  En plus du rejet de ce groupe comme étant membre du FNDC, Ibrahima Diallo soutient que leur mouvement n’a aucune caisse pour leur fonctionnement.

En répondant à cette allégation, Ibrahima Keita, coordinateur de la Troisième Dynamique  et membre du FNDC a indiqué que lui et ses amis ont été très surpris de la sortie de leurs camarades du FNDC.

« Ça montre une fois de plus le disfonctionnement au sein de ce Mouvement. Nous sommes rentrés en contact avec le Comité de pilotage qui nous a promis un retour après avoir discuté lors d’une réunion afin que nous mettions fin à nos divergences que des membres du Balai citoyen et de la Plateforme nationale des citoyens unis pour le développement (PCUD) se permettent de lancer des pics juste parce qu’il ne se retrouvaient plus depuis que nous avons exprimé la volonté de la base. Ibrahima et son groupe sont des plaisantins, ils ne connaissent rien du terrain… »

Poursuivant, il souligne que ce sont des guignols à la solde politique, tant tôt, ils disent que nous ne sommes pas membre, tant tôt nous sommes exclus…Comme le ridicule ne tue pas.

« Concernant qui est membre qui ne l’est pas ? C’est pour vous dire une fois de plus,  ces gens sont sans état d’âme ! Ils parlent de signature d’une charte dont eux-mêmes ne sont pas signataires, ce qui sont en prison ou qui ont fait la prison sont tous signataires ? Ceux qui sont morts dans le champ de bataille sont des signataires ? Qui est membre du Front ou pas ? Voilà pourquoi les victimes et leurs familles sont abandonnées ! Je ne voulais pas répondre à des gens qui sont à la solde d’une personne… Ceux qui parlent au nom de la coordination n’ont jamais été élus, ils ont fait allégeance en mettant les mains sur le Coran voilà pourquoi avions fermé les yeux. Ils oublient que ce sont les forces sociales qui sont devenues FNDC dont ils ne sont pas membres fondateurs, c’est le logo des forces sociales qui est utilisé pour le FNDC, ils ont perdu le repère. »

Sur la même lancée, monsieur Keita précise qu’il y’a des preuves qu’Ibrahima et Koundouno reçoivent de l’argent en espèce tous les jours et il y’a des documents qui attestent des signatures.

« Je crois qu’ils doivent se ressaisir et mettre la lutte en avant et arrêter de se ridiculiser. Si nous voulons aller à la soupe, nous irons comme tant d’autres… Mais hélas, nous ne sont pas des opportunistes, moi personnellement, je n’ai pas besoin sinon, c’était depuis !… Nous sommes avec la base et nous réagissons en fonction de leurs intérêts. Le FNDC n’est pas la maison de quelqu’un s’ils ont des preuves de corruption où je ne sais quoi qu’ils les publient en public comme ça, le peuple saura la vérité », réclame-t-il enfin.

Moucatrou Diallo pour avenirguinee.net

 

Merci de laisser votre avis après lecture