Il brutalise sa femme enceinte pour avoir refusé d’avorter, la scène va vous révolter

0 852

L’acte s’est passé au Nigeria. Ronke Adeyemi, âgée de 33 ans et enceinte, a été sauvagement brutalisée par son mari. Son seul péché, avoir refusé d’interrompre sa grossesse de trois mois. En tout cas, si l’on en croît aux informations de nos confrères de benentv.

Selon le frère de la victime, son mari du nom de Bebu Abiodun, aurait roué de coups, Bonké, et inséré sa main dans son pour tenter de retirer le fœtus de son ventre.

Adeyemi est mariée depuis 2018 mais, selon ses proches, elle a toujours été violentée par son époux. Cette fois-ci, c’est à cause d’une grossesse dont son mari est bien l’auteur.

« Notre sœur se plaignait depuis longtemps de la façon dont son mari la maltraitait pour chaque problème depuis leur mariage. Nous réglons toujours les problèmes pour eux, parce qu’il n’y a pas de mariage parfait, mais son péché cette fois-ci a été son refus d’interrompre sa grossesse de trois mois qu’elle avait pour lui. Le mari veut qu’elle mette fin à sa grossesse et comme elle a refusé, il a continué de la battre et a laissé des blessures sur tout le visage et le corps », témoigne le frère de Bonké à la presse locale.

Selon nos informations, l’affaire est devant la table du juge dans un tribunal Nigérian.

Avenirguinee.net  

Leave A Reply

Your email address will not be published.