Il reconnaît avoir couché trois fois avec sa fille, ça se passe en Guinée!

Ce lundi, 07 juin, l’OPROGEM a procédé à la présentation d’un présumé violeur aux hommes de médias. Laye Sékou Condé, c’est son nom, il est accusé d’avoir violé et enceinté sa fille adoptive de 15 ans.

« Nous avons eu des rapports ensemble trois fois », a-t-il dit. Mais, poursuit-il : « c’était après son avortement ».

Pour tirer sa tête de cette affaire, il accuse un petit du quartier d’avoir  mis enceinte la fille. 

« C’est la fille de mon grand mais, elle a grandi avec moi. C’est un petit qui l’a enceintée. Sa mère l’avait appelée pour qu’elle aille au village parce qu’elle est canaille, je lui ai dit non parce que je ne veux pas qu’elle aille se marier au village. Alors, sa mère m’a dit de veiller sur elle car elle ne veut pas qu’il lui arrive quelque chose. Lorsque le petit l’a enceintée, je suis allé la faire avorter de la grossesse pour ne pas que sa mère l’apprenne vu qu’elle m’avait prévenu. Quelques temps après, je me suis disputé avec une personne de mon quartier et c’est cette personne qui a remué cette affaire en m’accusant d’avoir enceinté la fille », explique-t-il.

Les questions de viols restent et demeurent d’actualité en Guinée. Ce, malgré les différents efforts des Associations et ONGs féminines qui se battent pour mettre fin à cette ignominie.

Ibrahima Sory Sylla pour avenirguinee.net
625-21-09-71

Comments are closed.