Ils abandonnent l’UFDG et s’opposent à toutes manifestations de rues ‘’ pour l’apaisement’’

0 507

Ils ont accompagné le président de l’UFDG et de l’ANAD à la présidentielle du 18 octobre dernier. Ils, ce sont les membres du mouvement ‘’ la Nouvelle Génération Politique’’(NGP). Ce lundi, à travers une conférence de presse, ils ont reconnu la victoire du candidat du Rpg-arc-en-ciel.

A la tête de ce mouvement, Oumou Kadé Soumah, jeune femme qui a lu la déclaration qui appelle également à la préservation de la paix et la quiétude sociale.

Extrait…

« A l’occasion de la présidentielle du 18 octobre, la NGP a préféré le candidat de l’UFDG et de l’ANAD Cellou Dalein Diallo aux autres. Elle avait battu la campagne pour l’alternance. Alors que les institutions habilitées à proclamer les résultats, ont déclaré le professeur Alpha Condé vainqueur, la NGP qui se veut un mouvement Républicain, se sent obligée de respecter la volonté de la majorité des guinéens, des principes élémentaires de la démocratie et de la légalité … Avant même la déclaration des résultats définitifs du 18 octobre, des violences ont éclaté dans certains quartiers de la capitale et dans certaines villes du pays. Elles ont fait des morts parmi la population civile et des agents de sécurité. Elles ont aussi conduit à des destructions de biens publics et privés. Nous les condamnons et regrettons la séquestration dont le président de l’UFDG a fait l’Objet ».

Le mouvement, créé en 2020, après le départ du jeune maire de Matam Badra Koné (éjecté de son poste de président) de l’UFR, dit s’opposer désormais à toutes manifestations de rues.

« Nous sommes là pour la paix, nous voulons l’apaisement dans ce pays. Nous ne voulons plus l’opposition dans les rues. Nous nous battons pour la paix », a dit Oumou Kadé Soumah.

Fodé Camara pour avenirguinee.net

Leave A Reply

Your email address will not be published.