Irruption des gendarmes à l’OCAD : les précisions du Haut commandement de la gendarmerie

A la suite des informations relayées par la presse ce mardi, indiquant l’irruption d’un commando de gendarmes à l’OCAD sous l’autorité du Haut Commandant Balla Samoura pour emporter 54 cartons de produits prohibés dont l’essentiel est du Tramadol, le Haut Commandement de la Gendarmerie Nationale, à travers son chargé de communication, a décidé de briser le silence pour donner sa version des faits.

Dans un entretien qu’il a accordé à la rédaction d’avenirguinee ce jeudi, le lieutenant Aboubacar Saran Bangoura a fait savoir que cette descente des gendarmes n’était pas fortuite.

 » Des informations reçues par le Haut Commandement de la gendarmerie Nationale ont fait état de la saisie, depuis 2020, d’une importante quantité de produits prohibés qui circulaient entre différents services de la douane et de la gendarmerie. Ces produits ont été récemment localisés par des services bien informés dans les mains d’un officier de gendarmerie. Ces produits, indiquent nos sources, étaient sur le point d’etre réintroduits sur le marché », a-t-il indiqué.

Et de poursuivre :  » Aussitot, une équipe du haut commandement s’est rendue à Coléyah où elle a découvert 54 cartons de produits  psychotropes (venlafaxine, boska…) dans le bureau de l’officier. Malheureusement, les circonstances de saisie et de détention de ces produits  qui ont échappé aux différentes opérations d’incinération depuis 2020 n’ont pas été élucidées sur place. C’est pourquoi le haut commandement de la gendarmerie a décidé  de transférer et stocker ces produits en lieu sûr en attendant de faire la lumière autour de la détention prolongée desdits produits », a martelé lieutenant Aboubacar Saran Bangoura.

Il est à noter que depuis sa prise de fonction au Haut commandement de la gendarmerie nationale, le colonel Balla Samoura fait face à plusieurs accusations ces derniers temps.

Ibrahima Sory SYLLA pour avenirguinee.net
625.21.09.71

Comments are closed.