Kaloum. Vol au bureau de la défunte mairesse: protocole et garde-corps pris main dans le sac

C’est un fait inédit, ignoble et inimaginable qui s’est produit à la mairie de Kaloum- Alors que les guinéens en général et les travailleurs de cette circonscription ont été consternés par la triste nouvelle relative au décès de Aminata Touré, fille aînée du feu président Ahmed Sékou Touré et jusque-là mairesse de Kaloum, deux individus ont tenté de dévaliser le bureau de la défunte dans la même nuit. Il s’agit de son garde du corps et de son protocole, un certain AST. Ces deux hommes ont finalement été arrêtés grâce à l’arrivée du secrétaire général de la mairie qui a été informé de la situation par un des directeurs de la commune.

Rencontré ce jeudi par une équipe d’avenirguinee.net, Djély Mory Kourouma est revenu sur le scénario qui s’est joué dans sa commune, après l’annonce de la triste nouvelle dans la nuit de mercredi.

« Moi, j’étais à la maison mortuaire la nuit. C’est un de mes directeurs qui m’a appelé pour me dire qu’ils ont aperçu le jeune qui était à côté du maire qui s’appelle AST et son garde de corps prendre des effets dans le bureau du maire, qu’ils ont fait un premier et un deuxième voyage. Je lui ai demandé de dire à ces gens de ne pas bouger, j’arrive. Quand je suis venu, je les ai trouvés effectivement en flagrant délit en train de prendre des effets. J’ai posé la question de savoir qui les a autorisés à faire ça ? Ils m’ont dit que c’est la famille. J’ai dit non, la famille ne peut pas vous demander cela sans passer par les autorités et, moi, j’étais en famille », a-t-il expliqué.

Ensuite, poursuit-il : « Je leur ai demandé de ramener ce qu’ils ont pris sinon je les mettrai à la disposition de la police. Ils ont commencé à crier finalement j’étais obligé d’appeler la police pour venir les interpellés pour trouver solution. Pour le moment, ils sont à la disposition de la police qui a ensuite envoyé une équipe pour venir voir les dégâts. Donc, tout est sous scellé à part ce qu’ils ont envoyé et l’enquête continue », a conclu le secrétaire général de la mairie de Kaloum.

Les deux Ibrahima Sory pour avenirguinee.net

Comments are closed.