Kindia :‘’ il a organisé un carnaval pour un match de gala entre chiens et chiennes. Nous l’avons arrêté’’

C’est un évènement inédit qui a été déjoué par l’inspection générale de la jeunesse de kindia, ville située à 135 kilomètres de la capitale Conakry.

‘’Stetois’’, c’est le nom du chien qui a eu un an de plus samedi dernier dans cette région. Son maître, Abdoulaye Fofana, voulait profiter de ce moment pour célébrer l’anniversaire de son animal. Tout avait été préparé pour rendre la date inoubliable ; des Tee-shirts confectionnés, des cartes d’invitation partagées, un carnaval géant était en cours pour annoncer un match de Gala « entre chiennes et chiens » au quartier Abattoir.  L’acte suscite des réactions interminables à Kindia.  En pleine action, une plainte a été déposée contre l’organisateur de cette manifestation.  

Joint par avenirguinee, l’inspecteur général de la jeunesse chargé des sports et de la culture a dit les raisons de l’interpellation du jeune Abdoulaye Fofana.

« Ce n’est pas le fait de fêter l’anniversaire de son chien qui est un problème, il peut le faire chez lui sans faire de bruit. Mais, c’est de le faire publiquement ; c’est là où se trouve l’indignation et l’atteinte à l’ordre public. J’étais assis le samedi matin, j’ai vu un cortège qui annonçait que ‘’les chiens contre les chiennes vont jouer un match de gala au carrefour kholiyah à partir de 16H. Tout le monde est invité’’. Imaginez, on ne peut pas faire des choses comme ça chez nous. Ce sont des choses qu’on ne peut pas tolérer en tant qu’autorités. Donc, étant inspecteur général de la jeunesse au bureau de la culture et des sports, j’ai porté plainte contre lui ».

L’auteur de ces faits va répondre la convocation en se présentant auprès de l’inspection générale de la ville de Kindia.

« Est qu’on peut empêcher les humains de circuler à cause d’un chien ? Vous pouvez le faire ? On l’a interrogé, il a reconnu les faits et présenté les excuses », poursuit Sékou Oumar Traoré.

Sur les raisons de son acte, Abdoulaye Fofana a déclaré qu’il voulait manifester son indignation face à l’attitude des filles qui célèbrent leurs anniversaires 4 à 5 fois par an.

Fran Cissé pour avenirguinee.net

623-33-83-57

Comments are closed.