La Chicha interdite en Guinée : ce qu’en dit l’Observatoire Citoyen des Droits des Consommateurs

0 293

A travers un arrêté conjoint rendu public hier, mercredi 6 janvier, signé des ministres du budget, de la sécurité et du commerce, le gouvernement guinéen a interdit l’importation, la distribution et la commercialisation de la chicha en Guinée.   

Suite à cette décision, les réactions ne cessent de tomber.  La présidente de l’Observatoire Citoyen des Droits des Consommateurs (OCDC), interrogée par avenirguinee, a donné son avis relatif à cet arrêté.  

« L’interdiction et la consommation de la chicha peuvent être mal perçues par les consommateurs mais, c’est une décision qui part dans le processus de la protection des consommateurs en Guinée ; Puisse qu’il ne faut pas oublier que ce produite est très dangereux pour la santé des consommateurs », a dit Aissatou Sow.

Sur l’arrêté conjoint, l’activiste dénonce le manque d’information et de sensibilisation avant la prise de cette décision.   

« Peut-être que c’est la façon de faire qui a manqué, puisse qu’avant de porter une interdiction sur la consommation d’un produit, il faut d’abord informer, sensibiliser la population par rapport aux méfaits de ce produit et son impact sur sa santé. Si la population est sensibilisée dans ce sens, certainement elle comprendra que cette décision, c’est dans notre intérêt. Maintenant, si cette décision est prise sans prendre compte ces paramètres, c’est là que le bas-blesse. En quelque sorte, nous condamnons cette décision, puisse que l’interdiction a été faite sans prendre des mesures préalables, sans préparer le consommateur en lui disant que peut-être dans un futur proche, ce produit ne sera plus consommable en Guinée ; c’est tout à fait un droit pour le consommateur », a conclu la présidente de l’OCDC.

 Ibrahima Sory Camara pour avenirguinee.net

Leave A Reply

Your email address will not be published.