Labé : une fille de trois ans violée, assassinée puis abandonnée dans un bâtiment en construction

Nènè Oumou Diallo c’est son nom, la petite fille de trois ans a été tuée puis abandonnée dans un bâtiment en construction non loin du domicile familial par des personnes jusque-là non identifiées. Le drame s’est produit au quartier Madina, dans la commune urbaine de Labé. Sa famille, qui a constaté son absence dans la maison, est sortie à sa recherche. Malheureusement, c’est son corps sans vie qui a été retrouvé.

Témoignant à la presse, Mohamadou Saidou Baldé, le grand-père maternel de la victime, a révélé que le présumé auteur de ce crime a « déclaré qu’ils ont violé le bébé avant de le tuer, le corps se trouve dans un bâtiment en construction. J’ai appelé quelqu’un dans la famille qui nous a dit qu’ils ont retrouvé le corps sans vie du bébé ».

Dans ses explications, il indique que c’est un jeune qui est passé dans leur concession aux environs de 14h prendre la victime et partir avec elle : «…ils nous ont dit qu’ils ont vu le jeune se faufiler pour ne pas que la population le lynche. Nous avons alerté l’escadron mobile numéro 8 qui est venu le déposer dans ses locaux », a-t-il martelé, appelant la justice à se bouger pour dire le droit dans cette affaire.

Ces derniers temps, les cas de crime sont devenus très récurrents dans la préfecture de Labé. Ce, malgré le combat de plusieurs organisations.

Ibrahima Sory Camara pour avenirguinee.net

Comments are closed.