Le BL condamne l’attaque du domicile d’El hadj Sèkhouna, appelle à unir les forces pour combattre un 3è mandat  

0 99

Déclaration N* 78 du Bloc Libéral

Le Bloc Liberal (BL) condamne irrémédiablement l’incursion des forces de sécurité dans le domicile privé d’Ehadj Sèkhouna SOUMAH. Première autorité de la Basse Guinée.

Pour rappel, les sages des quatre Coordinations régionales Basse-Guinee, Haute Guinée, moyenne Guinée et Guinée forestière, se sont réunies au domicile d’Elhadj Sékheuna SOUMAH, le 01 septembre 2020.  Cette rencontre a été perturbée par les forces de l’ordre qui ont lancé des grenades lacrymogènes dans la cour d’El hadj Sèkhouna Soumah ; et même tiré des balles réelles.  Les sages s’étaient pacifiquement réunis pour cogiter sur l’impasse politique qui prévaut en Guinée suite au projet d’un troisième mandat, pour permettre à Alpha Condé de s’auto succéder illégalement au pouvoir.

Vue sous la perspective juridique, cette expédition armée dans la cour d’un citoyen est une violation du droit de propriété privé et du droit politique, conformément aux Articles 7, 10 et 12 édictés par la Constitution Guinéenne de 2010- qui est en vigueur. Ces articles protègent respectivement (a) La liberté d’expression, d’opinions politiques. (b) l’inviolabilité du domicile et (c) le droit d’association à dessein politique… Pire, cette expédition révèle le renforcement du totalitarisme en Guinée. En outre, elle confirme la prémonition des affres plurielles que les guinéens risquent de connaitre très prochainement sous la dictature d’Alpha Condé, qui est en passe de devenir un tyran.

Depuis que Monsieur Alpha Condé a accordé à la présidence de la Guinée en 2010, son leadership, fondé sur le non-respect des lois, met le pays dans une situation de péril de plus en plus imminent. La Guinée sous Alpha Condé a été classée 15ème/178 pays : cette donnée établie par Fund for Peace, indique que la Guinée figure parmi les 20 pays les plus fragiles du monde, avec une infrastructure délabrée et un Indice de Développement Humain faible et un haut risque de guerre civile, entre autres. Ces données ont induit la majorité des experts en géopolitique à affirmer que la Guinée est une potentielle postière sociopolitique.

Partant, pour mitiger ce péril évident de guerre civile qui plane sur la Guinée, le BL demande à tous les citoyens de transcender toutes visées ethno régionales afin d’unifier nos efforts de résistance pour sauver notre pays. Guinéens de Haute Guinée, de la Moyenne Guinée, de la Basse Guinée, de la Guinée Forestière, en agressant les chefs de nos Coordination régionales, Alpha a confirmé le mépris qu’il a pour nos communautés respectives.

Chers patriotes, levons-nous car le destin de notre pays se joue!

Fait à Conakry, le 4 septembre 2020

Le Bloc Liberal

 

 

 

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.