Le Bloc Libéral recommande une transition sans Alpha Condé( par Ibrahima M’bemba Bah)

0 206

Nous reiterons que toute élection organisée sous Alpha Condé et dans laquelle ce dernier est candidat demeure une mascarade. Car à travers les leviers du pouvoir qu’il détient , il contrôle de bout en bout toutes les institutions en charge du processus.À cela s’ajoute le caractère non consensuel du fichier électoral. C’est pourquoi la présidentielle du 18 octobre 2020 n’a été ni inclusive ni transparente. D’où l’habituelle contestation post électorale.Mieux, entre le radicalisme du RPG et l’intransigeance de L’UFDG ce sont plus de 13 millions de Guinéens qui se retrouvent en otage dans une bataille aux issues incertaines et chaotiques. Le tout couronné par l’exacerbation des tensions éthniques et régionales. Face à cette confrontation où aucun camp n’entend abdiquer et dans laquelle la stabilité de la Guinée est mise en jeu; le Bloc recommande un Dialogue national devant aboutir à une transition sans Alpha Condé.
Cette période de transition, telle que détaillée dans notre proposition de sortie de crise, sera l’occasion pour les acteurs politiques et sociaux de véritablement se pencher sur les différents problèmes qui assaillent le fonctionnement des institutions et structures étatiques; afin d’y apporter des solutions efficaces et durables. Il s’agira entre autres de:

1. Redéfinir le cadre constitutionnel guinéen, en se fondant sur les réalités socio-culturelles ;
2. Mettre en place une CENI technique et dépolitisée ;
3. Installer une Cour Constitutionnelle composée de magistrats compétents, indépendants et intègres ;
4 Reprendre intégralement le recensement électoral en vue d’un fichier électoral fiable;
5. Organiser les élections présidentielles et législatives couplées.

Ibrahima M’bemba Bah Directeur adjoint de la Communication du Bloc Libéral !

Leave A Reply

Your email address will not be published.