Le réseau des Femmes Maritimes et Portuaires opte pour la continuité d’Alpha Condé

0 28

Ce mardi 22 septembre, les femmes Maritimes et Portuaires du port autonome de Conakry ont, au cours d’une cérémonie organisée à Kaloum, exprimé leur reconnaissance au président Alpha Condé ‘’pour ses initiatives et actions menées en faveur de la modernisation et le développement du secteur maritime et portuaire’’.

La rencontre présidée par la première dame de la République, Hadja Djénè Condé, a connu la présence de plusieurs hauts cadres du pays.  

Dans son intervention, la directrice du Port autonome de Conakry, Aissata Aribot a souligné selon elle, les réformes engagées par le président dans son secteur.

 » La Guinée de 2010 est différente de celle que nous vivons en 2020. Notre environnement social connaît des progrès indéniables qui, chaque jour, impactent positivement la vie des populations guinéennes.

Depuis 2010, tous les secteurs d’activités économiques politiques, culturelles et sociales ont connu des progrès importants en termes d’investissement et de croissance. Donc, nous sommes aujourd’hui animés d’un sentiment de fierté et de satisfaction d’appartenir à une époque où le port de Conakry connait un effort considérable dans un contexte sous régional dominé par une forte concurrence dans le secteur maritime et portuaire.

La campagne pour l’élection du président de la République au mois d’octobre prochain, sera pour nous une opportunité expliquer au peuple le bilan de gestion du président Alpha Condé dans tous les domaines de la vie de notre nation, en particulier dans le secteur maritime et portuaire », a indiqué Aissata Aribot.  

Très amère contre ses pairs de l’opposition, le ministre d’Etat des transports Aboubacar Sylla a soutenu que « le port autonome de Conakry était dans un trou, la situation a changé grâce à lui (Alpha Condé). Donc, c’est pour vous dire qu’Alpha Condé a un bilan élogieux. Donc, il n’a pas d’alternative. Ceux qui sont aujourd’hui ses concurrents, nous les avons vu à l’œuvre hier. Si aujourd’hui au transport, on a pas de compagnie aérienne, on n’a pas de chemin de fer, C’est parce que ceux qui veulent se présenter aujourd’hui en homme neuf, ce sont eux qui ont dilapidé tout le patrimoine national qui existait dans notre pays », estime l’ancien opposant au pouvoir Condé.

Ibrahima Sory Camara pour avenirguinee.net

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.