L’imam Nanfo condamné au paiement de seulement 50 mille fg, son avocat révolté

L’imam Ismaël Nanfo Diaby, qui prie dans sa langue (Maninka) vient d’être libéré par la cour d’appel de Kankan. Le prédicateur de l’académie N’ko avait été arrêté puis condamné sous l’ancien régime pour ‘’ trouble à l’ordre public’’.

Après avoir fait appel, il vient d’être libéré mais condamné au paiement d’une somme de 50 mille francs guinéens pour violation des dispositions du secrétariat général des affaires religieuses qui l’avait interdit de s’associer à toutes activités religieuses. Son avocat, me Salifou Béavogui dit que c’est une simple contravention.

« Je suis un avocat révolté aujourd’hui. Nanfo a été condamné au paiement de 50 mille francs guinéens. C’est une simple contravention. Je l’avais dit. J’ai tout fais. Aujourd’hui, la cour vient de dire que c’est une contravention. Il a été libéré de cette infraction. Il a juste été retenu dans les liens de culpabilité pour violation de l’interdiction faite par les autorités religieuses. Et là, c’est 50 mille GNF. Il est purement et simplement remis en liberté. Encore, une autre erreur judiciaire préjudiciable, sérieusement préjudiciable », dit-il.

Il faut rappeler que l’imam a été arrêté le 13 mai à son domicile alors qu’il dirigeait la prière. Il est donc libéré après plusieurs mois en prison.

Abdoul Karim Touré pour avenirguinee.net

Comments are closed.