Maison centrale : le Col. Doumbouya libère le fils d’un opposant d’Alpha Condé

Dès son arrivée à la tête du pays, suite à un coup d’Etat que lui-même et ses hommes ont orchestré, le colonel-président Mamadi Doumbouya a inscrit dans son agenda, la libération de tous ceux qui ont été arrêtés et conduits en prison de façon illégale par le régime d’Alpha Condé. En plus de la libération des opposants au troisième mandat (la plupart du FNDC), l’homme fort du pays vient de poser un acte apprécié par plus d’un. Hier, vendredi, il a libéré une dizaine de prisonniers dont 7 qui étaient incarcérés à la maison centrale de Conakry. Selon les sources d’avenirguinee.net, certains ont été arrêtés pour ‘’ soupçon à un soulèvement de l’armée’’ et d’autres à l’approche des manifestations politiques.

Parmi ces anciens détenus, figure un casque bleu, arrêté dès son retour en Guinée après une mission à Kidal. C’est le fils de l’ancien ministre de la défense nationale, Me Abdoul Kabèlè Camara, président du RGD, devenu tout dernièrement opposant à Alpha Condé.

Sur la même liste, nous repérons Facinet Conté, ancien garde-corps du feu Général Lansana Conté, officier du Bataillon Autonome des Troupes Aéroportées (BATA). Il avait été arrêté à la veille d’une manifestation du FNDC, le font anti-3è mandat.

Ces nombreuses actions créent-elles un climat de confiance entre les nouvelles autorités du pays et la population ?

Mohamed Cissé pour avenirguinee.net

Comments are closed.