Manif du 20 juillet: l’appel d’une organisation féminine de la société civile au FNDC

0 310

Pour le réseau des organisations féminines de la Société civile, le moment n’est pas opportun de réunir un grand nombre de personnes en raison de la pandémie du coronavirus. Lors d’une conférence de presse que ces femmes ont animée ce jeudi, à la maison de la presse, elles ont, à travers la présidente de la Coalition des Femmes et Filles et Guinée, lancé un message aux tenants du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC).

« Je pense que pendant la pandémie, il faut éviter les regroupements. A moins qu’on prenne toutes les dispositions pour respecter les gestes barrières. Parce que c’est une grave maladie qui tue. Après la mort, vous avez quoi ? C’est une priorité absolue. Si vous pouvez manifester en respectant les gestes barrières, pourquoi pas ?  Mais des foules de milliers de personnes, pour respecter les gestes barrières, ça va être un peu une organisation d’enfer. La manifestation est un droit. Ce que nous demandons aux manifestants, c’est de manifester dans les conditions permises par la loi », a lancé Dr Makalé Traoré

Fodé Camara pour avenirguinee.net

Merci de laisser votre avis après lecture