Matoto : ‘’ nous voulons le changement’’, les élèves dans la rue contre le manque de profs

Ce mercredi, 5 janvier 2022, des élèves du collège Saifoulaye de Gbessia ont pris d’assaut l’autoroute Fidel Castro aux environs de 11h 20’. Habillés en tenue scolaire (kaki), ils demandent le départ du principal de leur établissement et dénoncent le manque de professeurs dans les salles de classe.

Interrogé par avenirguinee.net, le porte-parole de circonstance est revenu sur les raisons de cette manifestation.

« Nous sommes dans la rue aujourd’hui pour revendiquer contre le manque de professeurs. Le professeur qui était là, le principal l’a enlevé et depuis, il n’en a pas envoyé un autre. Hier, on les a rencontrés pour ce problème, ils ne nous ont pas écoutés. Aujourd’hui, nous voulons les doyens, pas ceux qui n’ont pas de niveau ; parce que nous sommes dans une salle d’examen. Et chaque jour, c’est nous les élèves qui payons une ou trois boîtes de craie alors que nous sommes des élèves. Maintenant, on est fatigués, trop c’est trop, nous voulons le changement. C’est pourquoi, nous partons à la DCE pour exprimer notre mécontentement et demander le départ de notre principal, il ne connaît rien du tout », a dit Ibrahima Sow, visiblement très en colère.

Dans le sillage, Kadiatou Touré, une des manifestantes a, quant à elle, fait savoir que : « Cette fois-ci, nous voulons aller à la DCE. On paye entre 50.000 et 80.000 FG, on est fatigués. Ils n’ont qu’à ramener nos différents professeurs dans les salles… j’ai perdu mon professeur de géographie, parce qu’il n’a pas le niveau. Nous payons de l’argent chaque fois au principal, on est vraiment fatigués ».

En route pour la Direction Communale de Matoto, ces élèves veulent se faire entendre.

Nous y reviendrons…  

Ibrahima Sory Camara pour avenirguinee.net

621269981

Comments are closed.