Ministère des mines: tenue à Conakry de la 4è session du PARCA-GPI

0 54

Dans le cadre de la gestion des projets intégrés miniers, le Ministère des Mines et de la Géologie, à travers le projet d’appui au renforcement des capacités de l’administration pour la gestion des projets Integrés Miniers PARCA-GPI, a tenue sa 4ème session du comité de pilotage du projet ce vendredi, 24 janvier à conakry.

Objectif, échanger sur le plan de travail et le budget de l’année 2020.

Prenant la parole, Mohamed Camara, coordinateur du projet, a expliqué le bien bien-fondé de cette rencontre.

« Ce qu’il faut retenir de cette session, c’est surtout le soutien du département des mines et aussi la présence massive des différentes structures bénéficiaires pour accompagner le projet PARCA-GPI au cours de cette 4ème session du comité de pilotage. » A t-il mentionné.

Dans la foulée, il a souligné également qu’il travaille en collaboration avec des partenaires pour mettre en place un mécanisme pour l’atteinte des objectifs fixés.

« Nous travaillons avec les partenaires techniques et financiers afin de mettre en place un mécanisme pour pouvoir faire la mise en oeuvre. Mais, également, améliorer le taux de décaissement de l’année 2020 soit 77% ».

En terme de perspectives pour l’année 2020, Mohamed Camara précise que « le plus important, c’est le taux de décaissement. Donc, à la fin de l’année 2020, il faut que les contrats soient engagés à 100% et qu’un décaissement suive derrière pour que le taux de décaissement encore une fois, soit un million 77% » ».

De son coté, Abdoul Wahab Diakhaby, le représentant du Secrétaire général du département des mines, a salué la tenue de cette session.

 » Cette 4ème session du comité de pilotage s’est bien passée parce qu’il faut dire le PARCA-GPI nous a presenté son rapport annuel 2019 qui a été bien apprécié, et qui sort les réalisations du projet malgré les difficultés qu’il a connues. Il nous a été aussi presenté le PTBA plan des traveaux du budget annuel pour l’année 2020. Alors, ce projet est suffissament intéressant pour les différents bénéficiaires ( ministère des mines, ministère de l’environnement(…)Alors, la valeur ajoutée de tout ça, c’est qu’il y a d’abord une extension du projet qui permettra d’atteindre son objectif en terme de performance. » A t-il dit.

Ibrahima Sory Camara

Leave A Reply

Your email address will not be published.