Mission des diplomates, guinéens en Ukraine, déguerpissement…, Cissé aborde les sujets brûlants…

Le président de La Nouvelle Guinée (LaNG) s’est exprimé ce jeudi, 3 mars, sur les sujets qui dominent l’actualité sociopolitique du pays. Mohamed Cissé a fait savoir son analyse sur la mission des diplomates, la conduite de la transition en Guinée, le déguerpissement des citoyens, la situation des guinéens en Ukraine, la première manifestation politique sur l’axe sous le règne du colonel Mamadi Doumbouya

Avenirguinee.net vous propose, ci-dessous, l’essentiel de ses propos

Vous savez, la mission était là pour voir l’évolution de la transition en Guinée. Elle ne sait pas ce qui se passe mais, nous qui sommes dans ce pays, nous savons comment la transition se porte. Nous sommes dans une transition floue, rien n’est transparent. Et, c’est inquiétant. Je ne pense pas que cette mission soit partie satisfaite. Vous savez, l’élément principal d’une transition, c’est sa durée. Et, là, j’en suis sûr que cette mission n’a aucune lecture visible de la durée de la transition.

Une structure transitoire qui est là, qui doit passer la main à ceux qu’ils sont en train d’ignorer, je pense que c’est très mal réfléchi. Maintenant s’ils font la fondation et qu’on n’est pas associé, on peut revenir casser la fondation et mettre une autre qui sera représentative de toutes les couches qui sont en Guinée. Il faut qu’ils associent les politiques à la transition.

A part les guinéens égoïstes qui ne veulent pas dire la vérité, je ne pense pas qu’un vrai patriote peut être sûr de la conduite de la transition en Guinée. Un Etat ne doit pas montrer ses muscles à ses citoyens, ce n’est pas normal. Par contre, le citoyen a besoin de sentir l’Etat à tous les niveaux de sa vie, mais ce dernier ne doit pas montrer ses muscles.

Situation des guinéens en Ukraine

Nous avons des guinéens qui sont en Ukraine. En principe, ils devraient sentir l’existence de l’Etat. Mais, ce n’est pas aller déloger des gens.

Déguerpissement

Aujourd’hui, nous sommes dans une situation où les gens sont en train de taper la poitrine ; Il faut que le CNRD arrête ; il faut qu’il respecte le guinéen.

Les maisons qu’ils sont en train de libérer, il faut qu’on se dise la vérité, ce sont des guinéens qui sont là-dedans. L’Etat a obligation de loger tous les guinéens, de nourrir tous les guinéens…Allez-y au niveau du pont de Donka, vous allez voir des guinéens qui dorment dehors. Qu’est-ce que l’Etat fait pour ces gens-là? On est en train de libérer des maisons pour des ministres, alors qu’on a des guinéens qui dorment à la belle étoile. Nous ne sommes pas contre que l’Etat récupère ses biens, c’est tout à fait normal mais, il faut utiliser la manière.

Première manifestation politique

Ce n’est que le début du commencement. Il n’y a jamais eu d’amour entre le CNRD et la population. Ce n’était pas de l’amour. J’ai l’habitude de dire qu’au 5 septembre, ce n’est pas Doumbouya qui a été applaudi. On s’est débarrassé d’un dictateur. N’importe qui le faisait, même si c’était un chinois, on l’aurait applaudi. On voulait juste nous débarrasser d’Alpha Condé et cela a été fait. Malheureusement cela a été fait par Mamadi Doumbouya. Et, tous les actes qu’il est en train de poser ne nous poussent pas à lui faire confiance. Il faut qu’il change d’itinéraire. Le Colonel n’est pas élu, son pouvoir est illégal et illégitime. Il doit faire en sorte qu’il y ait le consensus autour de chaque sujet important de la nation.

Ce qui doit être la priorité de la transition   

La première chose qu’il doit faire, c’est d’appeler toutes les couches qui sont concernées pour discuter. Doumbouya pense qu’il a raison mais non. Les causes pour lesquelles il a délogé Alpha Condé, il est en train de faire la même chose… il faut qu’il accepte qu’on discute ; qu’il y ait un dialogue franc et sincère sur tous les sujets. S’il ne le fait pas, cette transition n’ira nulle part.

Avenirguinee.net

Comments are closed.