Mohamed Béavogui PM de la transition : Le peuple qui vous applaudit aujourd’hui est aux aguets et attend un simple faux pas pour vous pourfendre

Tribune-Les Guinéens se languissaient à découvrir le visage ou l’identité du premier ministre du gouvernement de cette transition décisive pour notre pays. La patience a été certes un peu longue, mais, elle a été fructueuse. Le Colonel Mamady DOUMBOUYA, président de la transition a jeté son dévolu sur le technocrate, Mohamed BÉAVOGUI.

Directeur de l’Agence Africaine de renforcement des Capacités, Directeur de la mutuelle panafricaine de Gestion des risques, Directeur régional des opérations de l’Afrique de l’ouest et du centre du Fonds international de Développement de l’Agriculture FIDA, etc. Le parcours de l’homme est élogieux. Sa carrière est riche. Son CV est bien garni. Et sa nomination a suscité une grande aspiration chez la majorité des Guinéens. Depuis l’annonce de sa nomination, les félicitations pleuvent et les avis convergent.

Pourquoi autant d’allégresse et d’expactative chez une population désespérée et déçue des gestions chaotiques précédentes?    Il faut dire que c’est parce que le peuple voulait vaille que vaille rompre avec l’ancien système et tourner la page sombre et calamiteuse qu’elle a subie.  Le nouveau premier ministre a les mains propres dans la gestion de notre pays. Il est blanc et ne sort pas du garage des acteurs et coacteurs du système qui a stagné la Guinée. Le nouveau PM est exempt des reproches et des allusions auxquels le peuple se fait des gens qui l’ont sucé et jeté en pâture en privilégieant l’intérêt personnel au détriment de celui collectif. Celui qui va occuper désormais le Palais de la Colombe a montré une distance vis-à-vis des partis politiques guinéens, du moins publiquement.

Mohamed BÉAVOGUI arrive à un moment où les Guinéens sont hargneux et joyeux à la fois. Les images et les actions des anciens dirigeants les hantent et ils sont contents de la délivrance effectuée par l’équipe du Groupement des Forces Spéciales dirigée par le Colonel Mamady DOUMBOUYA.  Tout ce décor doit interpeller Mohamed BÉAVOGUI. Ce PM a donc un fardeau qui pèse sur lui.  Les charges et les tâches qui vous attendent sont lourdes et vous n’avez pas droit à l’erreur. La confiance que le peuple de Guinée a pour vous est religieuse.  Monsieur le PM vous devez choisir judicieusement l’équipe qui va vous épauler pendant cette transition. Le tri doit être fait de façon  à ne pas  décevoir les Guinéens qui ont les yeux rivés sur vous.

 

Des atouts pour tenir le gouvernail du gouvernement de la transition, vous en disposez énormément. De par vos expériences accumulées d’ici et d’ailleurs, votre métissage, votre technocratie. Le système qui se mettra devant vous est si fort, vous devez être  stoïque et travailler avec hardiesse pour avoir le résultats escomptés. Vous devez beaucoup vous investir pour ramener la confiance rompue entre les anciens dirigeants et le peuple. Votre cheval de bataille doit être entre autres :  la lutte contre la corruption, l’impunité, le détournement des deniers publics, le népotisme, le clientélisme et surtout vous devez batailler contre l’éthno stratégie. Vous devez sévir contre les crimes humains et économiques. Vous devez travaillez avec l’esprit que le peuple de Guinée vous a à l’œil. Mohamed BÉAVOGUI, vous n’êtes pas le seul cadre guinéen premier ministrable dans notre pays. Le choix porté sur vous n’est pas anodin !  Alors seules les bonnes actions vous lieront au peuple. Méfiez vous des opportunistes et des démagogues.  Mettez vous au travail !

Le peuple qui vous applaudit aujourd’hui est aux aguets et attend un simple faux pas pour vous pourfendre.

Babanou Timbo CAMARA, Journaliste !

Comments are closed.