Opinion: du “ Soropociel ‘’ à la “Soropoguigne’’ (Par Dr Sidiki Cissé)

0 69

Le 19 octobre 2020, lendemain du premier tour de l’élection présidentielle, les guinéens ont découvert avec surprise, mais aussi avec beaucoup d’intérêt, la possession par la commission électorale de l’UFDG d’un logiciel hyperperformant que nous nommerons le“Soropociel‘’, inventé et piloté de main de maître par un “expert’’ en questions électorales, Mr Etienne Soropogui ; moins de 24 heures après la fermeture des bureaux de vote, cette extraordinaire machine aura réussi les prouesses suivantes :

-recueillir les captures d’écran de tous les PV des bureaux de vote dans les zones les plus reculées de notre pays, y compris celles non couvertes par les opérateurs de téléphonie mobile évoluant en Guinée.

-compression drastique du taux de participation de près de 50% de l’électorat dans la région de Kankan.

-pêcher ou repêcher les PV de Kaback, dans la préfecture de Forécariah, qui se seraient malencontreusement retrouvés dans les profondeurs des eaux d’un bras de mer de la zone.

-réussir à expédier tous ces PV vers un site central situé quelque part à Paris et à les recevoir, les centraliser et calculer les scores pour chaque candidat, permettant ainsi au leader de l’UFDG de s’autoproclamer vainqueur de l’élection présidentielle guinéenne, dès le premier tour, moins de 24 heures seulement après la fermeture des bureaux de vote.

Ajoutons à cette super innovation technologique, la formation par le parti de “32000 agents électoraux’’, dotés chacun d’un IPAD haut de gamme pour un meilleur accomplissement de leur mission.

Dès lors, il n’y a nullement à s’étonner de l’intérêt suscité chez de nombreux experts par les “prouesses technologiques ‘’ du“ Soropociel ‘’, intérêt qui les poussera à fouiner dans le rapport déposé par l’UFDG , auprès de la Cour Constitutionnelle, à le disséquer. Cet examen approfondi mettra à nu de nombreuses et graves anomalies qui dynamitent totalement la bulle de mensonges qui entourait la prétendue victoire du candidat autoproclamé.

 

Quelques anomalies du“Soropociel’’

 

  • Comptabilisation des BN (bulletins nuls) dans les suffrages valablement exprimés sur le diagramme de résultats présenté par l’UFDG
  • 2 taux différents (53,85% et 52,57%) pour marquer la victoire par ~coup KO’’ du candidat autoproclamé
  • Une incohérence dans la présentation du taux de participation. Aux dire des spécialistes, le taux de participation de 65,66% fourni par l’UFDG correspondrait en réalité à un taux de 73,63% en se référant à un nombre de 5366055 d’électeurs inscrits.
  • Comptabilisation de résultat pour la Guinée Bissau alors qu’aucun vote n’ y a été organisé.

Après avoir lamentablement échoué à maquiller frauduleusement une humiliante débâcle électorale en victoire, l’UFDG et son machin de logiciel guinéo français, le “Soropociel’’, se dirigent inévitablement vers une terrible “ Soropoguigne’’. Une véritable poisse qui ensevelira définitivement les rêveries présidentielles d’un candidat autoproclamé !

Bye bye Palais SEKHOUTOUREYA pour notre candidat autoproclamé !

Dr Sidiki Cissé

Leave A Reply

Your email address will not be published.