Paternité de l’USTG : victorieux à la justice, Abdoulaye Camara tend la main à Sow 

La cour d’appel de Conakry a tranché hier mardi dans le dossier de paternité qui divise les deux secrétaires généraux de l’USTG, Abdoulaye Camara et Abdoulaye Sow. Le premier a été reconnu par cette cour comme celui qui doit gérer légalement l’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée en lieu et place du second.

Au lendemain de cette décision rendue, le vainqueur Abdoulaye Camara a, à travers un entretien qu’il a accordé à la rédaction d’avenirguinee ce mercredi, donné ses impressions :  » Nous pensons que c’est un sentiment de satisfaction. Les membres du bureau exécutif de l’USTG sont soulagés mais aussi, les travailleurs sont contents. Pour la simple raison que depuis trois (3) ans, nous sommes en bataille judiciaire et, nous avons eu confiance à la justice et elle a tranché. Depuis des années, on a pas pu négocier pour les travailleurs compte tenu des deux factions de l’USTG », a-t-il signalé. 

Poursuivant, ce syndicaliste rappelle que pour le bien du travail et des travailleurs de Guinée, il tend sa main à la faction de Abdoulaye Sow : »  Nous demandons l’unification de l’USTG. Nous tendons la main à l’autre faction de l’USTG qui n’a pas gagné le procès de venir pour que nous puissions travailler ensemble. Il faut que nos camarades soient solidaires de défendre non seulement le travail, les travailleurs et les conditions de travail ».

Sur la question d’occupation du siège de l’USTG, Abdoulaye Camara reste ferme : « Nous allons les déguerpir de ce siège parce qu’ils ne sont pas de l’USTG. Camarade Abdoulaye Sow s’est desafilié de l’USTG de façon officielle pendant qu’on préparait le congrès. Sow n’était pas membre de l’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée, il n’est jamais revenu. Si vous mettez Sow devant moi aujourd’hui, il ne pourra pas parler », a t-il martelé. 

Bintou Camara et Ibrahima Sory Camara pour avenirguinee.net
628620934/621269981

Comments are closed.