Ruée vers l’or à Gaoual : Faya l’explique par la pauvreté et le chômage des jeunes

Le président du Bloc Libéral, après un long séjour à l’étranger, est rentré ce mercredi soir à Conakry. Militants, sympathisants, responsables du parti étaient massés à l’aéroport international Conakry-Gbessia pour lui rendre un accueil digne de son rang.

S’exprimant à la presse, Faya Milimono n’a pas manqué de donner son avis sur la ruée des jeunes vers la nouvelle mine d’or découverte dans la préfecture de Gaoual.

D’entrée, il rappelle la potentialité minière de la Guinée qui, selon lui, est une grande richesse si elle est bien gérée.   

« Il est clair que la Guinée est très riche. Sur le plan minier, nous avons beaucoup de richesses. Mais, est-ce que ces richesses sont en train d’avoir un impact positif sur le peuple de Guinée? C’est la grande question. Je me rappelle toujours d’une étude faite par un de nos compatriotes en 2010, qui a montré qu’au moment où nous étions colonisés, le colon qui exploitait nos ressources veillait à ce que 5% de la valeur des ressources exploitées reviennent aux colonies. Aujourd’hui, nous ne sommes pas capables de ramener au pays 1% des richesses qu’on n’est en train d’envoyer à l’extérieur », regrette le leader du BL.  

Pour lui, cette grande mobilisation des jeunes et femmes qui quittent presque tous les coins du pays en direction de Gaoual, s’explique par la pauvreté grandissante dans le pays.

« La pauvreté est là, les jeunes sont au chômage, quand ils apprennent qu’il y a une richesse quelque part, mais naturellement ils vont y aller », a-t-il poursuivi, appelant ensuite l’Etat à « gérer cette situation avec assez de responsabilité ».

Abdoul Karim Touré pour avenirguinee.net

Contactez-nous: 623338357

 

Comments are closed.