Scrutin électoral: Les observateurs du CNOSCG prêts à descendre sur le terrain 

0 104

Dans le cadre de l’observation du scrutin électoral prévu ce dimanche, le Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne ( CNOSCG) , à travers la plateforme le « Regard du Peuple« , a bouclé ce samedi, 17 octobre, sa dernière rencontre avec les 800 observateurs qui doivent  descendre sur le terrain, dans la zone spéciale de Conakry, pour l’observation des bureaux de vote.

« Nous venons d’achever la formation de 10.000 observateurs formés par notre plateforme. Donc, aujourd’hui, on s’est retrouvés ensemble pour essayer de les entretenir au tour non seulement de ce qu’ils ont reçu dans la substance de la formation, mais également les orienter par rapport au comportement à adopter une fois sur le terrain d’observation >>, précise Aboubacar Camara, membre de la plateforme.

Se disant engagé à accomplir sa mission sur le terrain, Ibrahima Kounda Camara, observateur dans la commune de Matam,  a  souligné que: « nous sommes dignement prêts à aller sur le terrain et servir dans les conditions requise>>, dit-il.

De son côté, l’initiateur de cette formation, Dansa Kourouma est revenu largement sur les consignes données aux observateurs.

« Nous les avons dits qu’ils doivent être absolument neutres et impartiaux. Parce que, dans les bureaux de vote, ils ne doivent avoir aucune affinité politique. Ils doivent remplir les informations avec objectivité. Second message, venir à l’heure dans le bureau de vote. C’est-à-dire les bureaux de vote doivent s’installer devant l’observateur car, il doit contrôler les membres du bureau de vote, et le comportement des électeurs.

3ème message. Le plus important, c’est comment remonter les informations par trois moyens, à travers une application qu’on a installée dans leurs téléphones Android. Le formulaire d’observation physique sera rempli et signé>>, a-t-il souligné entre autres.

Ces observateurs, formés pendant plusieurs jours, vont se rendre dans les bureaux de vote pour assurer une observation comme l’indique le président du CNOSCG.

Ibrahima sory Camara pour avenirguinee.net

Leave A Reply

Your email address will not be published.