Seny Malémou : pourquoi cette année je n’ai pas chanté pour le Syli ?

Cette année, l’équipe nationale guinéenne est-elle abandonnée par les artistes ? En tout cas, contrairement aux CAN précédentes, il n’y a pas d’engouement sur le terrain. Des artistes chanteurs, très importants pour une question de motivation et de mobilisation, restent pour le moment silencieux. Qu’est-ce qui se cache derrière ce calme ?

Ce mercredi, 5 janvier 2022, avenirguinee.net est allé à la rencontre d’une icône de la musique guinéenne qui a déployé toute son énergie pour accompagner le rouge-jau-vert. Seny Malémou a confié les raisons de son silence cette année.

« Pour cette CAN, personne n’est venue me voir pour que je chante pour le syli. Et donc, je n’ai pas produit parce que toute seule, je ne peux pas faire tout ce travail », dit-elle.

Par contre, elle indique qu’elle avait préparé un morceau en hommage au Syli et à l’ancien président de la fédération guinéenne de football. Mais, puisqu’Antonio Souaré n’est plus à la tête de la feguifoot, elle préfère le garder dans ses archives.    

« J’ai chanté pour le syli mais, c’était une surprise que je voulais faire pour Antonio Souaré. Comme il n’y a pas d’entente à la Feguifoot, j’ai laissé tomber. Pour éviter d’être à la base d’une autre discorde.  Le morceau que j’ai, si Antonio était resté jusque-là, je l’aurais sorti. Mais, je vais chercher à le rencontrer et faire ce qu’il me dira de faire », précise l’auteure du célèbre titre ‘’Tignalé’’.

Pour une grande mobilisation autour de l’équipe guinéenne, notre interlocutrice invite les nouvelles autorités à accompagner les artistes.  

« Il faut que le nouveau gouvernement nous accompagne parce qu’on a beaucoup fait pour le Syli. On a beaucoup souffert. Tu chantes et tu ne gagnes rien. C’est pourquoi, j’ai décidé de rester tranquille. Les joueurs même ne me connaissent pas. Ils nous dépassent on dirait qu’on n’a jamais chanté pour eux. On a besoin d’un peu de respect au moins », s’exclame la chanteuse Seny Malemou.

Ibrahima Sory Camara pour avenirguinee.net

Comments are closed.