Témoignage: « à cause du féminisme, j’ai raté le mariage »

0 195

Il y a 3 ans j’étais au Maroc, j’ai rencontré un homme qu’on va nommer G. Il venait d’un pays sahélien. Bon, allons rapidement. Nous étions ensemble. Un jour nous sommes sortis avec ses amis et j’étais la seule femme. La discussion commençait avec ses amis.

Lui: « Le président de mon pays, il a placé tous ses enfants à des postes importants. Regardez. Son fils est à ce poste, son 2ème fils est à ce poste, son 3ème fils ici. »

Moi : « Mais je vois sur les photos qu’il a une fille, elle est placée où elle ? » Lui: « Son mari est placé. » Moi : “Mais tu as dit tous ses enfants sont placés et elle tu me parles de son ma…”

Lui : “JE DIS SON MARI EST PLACÉ !!!” Il venait de hausser le ton sur moi devant ses amis. Sa réaction m’a surprise. Pour une simple question pour moi qui révélait de la logique. Je me suis pour la 1ère fois posée des questions sur son rapport ou ses pensées sur l’existence des femmes. Mais, bon, ne dit-on pas qu’il existe des incompréhensions dans tous les couples ? Nous menions notre petite relation, mais je continuais à remarquer des petites choses. Lorsque je devais faire la cuisine, je pouvais lui demander de m’accompagner au marché, pour lui c’était NIET. Lorsqu’un verre traînait et que j’étais épuisée, je pouvais lui demander de m’aider en le lavant pour lui c’était NIET. Lorsque je l’appelais exténuée pour lui demander d’aller déposer les vêtements au pressing et qu’au retour de l’école j’allais les récupérer pour lui c’était NIET. Bref, tout ce qui était d’ordre à apporter de l’aide minime et humaine dans les tâches à 2, c’était NIET . Mais, encore ne dit-on pas que l’amour rend plus tendre et laxiste ? Ce n’était rien de grave pour moi. Puis vint ce jour où j’ai appris qu’il me trompait. Il était toujours avec son ex avec laquelle il disait ne plus être. En clair, j’avais été stupide et naïve. Soit. Sachant que je savais tout, il n’avait aucune échappatoire et a dû m’avouer toute la vérité. J’ai eu mal et dans une tentative désespérée, je lui ai demandé de la quitter, que j’allais lui pardonner. Lui :”Je ne sais pas, j’ai besoin de temps pour réfléchir, mais surtout CHOISIR.” Je tombais des nues. J’avais été trompée, blessée, mais il se donnait le luxe de CHOISIR. Je souffrais. Je me rappelle encore de ce soir où je l’ai supplié de rester avec moi où il m’a poussée contre le mur parce que j’étais par terre accrochée à ses pieds le suppliant et me traînant pour ne pas qu’il m’abandonne et qu’il me choisisse. Il réfléchissait maintenant depuis 1 mois alors que je savais qu’il la voyait encore. Puis, j’ai eu l’idée de contacter une personne. Son meilleur ami F. Moi : “F je ne comprends pas, je souffre tellement. Pourquoi ? Qu’est-ce que j’ai fait ? Suis-je une mauvaise femme ? F : “Awa, je t’aime beaucoup donc je vais te dire la vérité. G est avec J depuis environ 4 ans. Il a eu beaucoup de relations à côté, mais jamais une comme toi et je pense sincèrement qu’il t’aime, mais le problème est-ce que tu es et représente. Il m’a parlé, il veut se marier. Ce que G préfère chez J est que devant ses amis ou en société quand on leur demande chacun leur avis sur un sujet donné, elle ne le contredit pas, ne donne pas son avis et s’aligne toujours sur ce qu’il dit. Elle dit oui à tout ce qu’il dit. Elle fait ce qu’il dit. Elle est moins intelligente et cultivée que lui. Elle ne veut pas faire des études plus longues que lui. Elle croit tout ce qu’il dit. Elle fait tout à la maison et lui ne lave même pas un verre. Je ne peux pas compter le nombre de fois où il l’a trompée aux yeux de tous et elle lui a pardonné. Elle n’a pas de grands rêves. Elle n’a pas de passion autre que de fonder une famille. À côté d’elle, c’est lui qui brille, toi c’est le contraire. Tu as un fort charisme naturel. Le fait qu’il lui donne de l’argent et un statut plus tard de femme mariée lui suffit. Mais surtout, elle n’est pas féministe et même si elle l’était même si elle aidait les femmes battues.

@Yacson95

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.