Thierno Yaya Diallo du parti Guinée Moderne : « changer la constitution, c’est confisqué l’avancée de la population guinéenne’’

Au cours d’une interview accordée vendredi, 17 janvier aux hommes de médias à son domicile à Lambanyi, dans la commune de Ratoma, en haute banlieue de Conakry, le président du parti Guinée Moderne, Thierno Yaya Diallo s’est exprimé sur la situation   sociopolitique du pays.

Parlant de la volonté du pouvoir actuel de changer la constitution en vigueur depuis 2010, le président Diallo a déclaré la position de son parti en ces termes <<Elle (la situation sociopolitique) est désastreuse.  Tout le monde est mal à l’aise. Ça veut dire qu’on a un problème de gouvernance, ça veut dire qu’il faut que les gouvernants de ce pays prennent le pays là au sérieux. Sur la question de la constitution.  Tout pays, tout peuple évolue. Donc, certes on a le droit de moderniser, d’améliorer notre constitution afin qu’elle s’adapte à notre vie. Si on l’a construit hier, il faut qu’elle soit valable aujourd’hui. Je crois qu’aucun peuple ne sera contre cela. Mais, par contre, ce qui est difficile, c’est de perdre nos acquis de démocratie. Aujourd’hui, je crois que le peuple de Guinée est entrain de traverser une phase très importante de son histoire politique. Mais, ce n’est pas la première fois. A chaque fois que nous sommes proche d’un moment électoral, on a un groupe de politiciens très intelligents qui viennent mettre leur goût du jour. On n’est habitués à cela. Mais, moi je crois qu’il y a une épingle qui est sous le rocher ici. C’est l’opportunité de changer la constitution. Certes, elle peut être améliorée. Mais la changer, c’est confisqué l’avancée de la population guinéenne >> a dit le président du Parti Guinée Moderne

Abdoul Karim Touré

Leave A Reply

Your email address will not be published.