TPI de Forécariah : Abdoulaye reconnaît avoir violemment bastonné M’mamy Soumah en complicité…

Suite du dossier. Le jeune Abdoulaye qui a violenté la dame M'mamy Soumah, épouse de son frère, a comparu au Tribunal de première instance de Forécariah. A la barre, il reconnaît l'avoir fait en complicité avec son frère et sa mère. Écrit par Ibrahima Sory Sylla (625-21-09-71)

Comme annoncé dans l’un de nos précédents articles, M’mamy Soumah, une jeune femme a été violentée par son beau-frère qui l’accuse d’infidélité, à Maferinyah, dans la préfecture de Forécariah. Ces coups et blessures à travers un morceau de bois, ont causé du tort à la jeune dame qui n’arrivait pas à bien voir de son œil gauche. Saisie du dossier, l’ONG Amicale des femmes et filles pour le développement de l’Afrique, avec l’accord de la victime, a porté plainte contre le jeune-frère du mari.

Ce mercredi, 21 avril, Abdoulaye (jeune-frère du mari) a comparu au tribunal de première instance de Forécariah. A la barre, selon Kadiatou Tounkara, représentante de l’ONG en charge du dossier : « il a confirmé que c’est lui qui a violenté la dame. Mais, c’était en complicité avec la belle mère et un autre jeune frère », dit-elle.Aux vues des charges contre les autres membres de la famille suite à l’intervention du jeune : « le procureur a jugé nécessaire de convoquer les témoins qui étaient présents lors de l’incident. Ils sont au nombre de quatre ( deux voisins, un jeune frère et un autre jeune le soit disant petit ami de la dame qui vient de Conakry) qui sont convoqués le 05 mai au TPI de Forecariah ».

Il faut noter que la jeune dame M’mamy Soumah, prise en charge médicalement par une structure partenaire à AFFDA, se sent de mieux en mieux. Mais, la vision de son œil gauche reste floue. Le jeune homme qui l’a violemment bastonnée, quant à lui, reste toujours en détention en attendant l’élucidation de la situation.

Comments are closed.