Violences post-électorales : la centrale syndicale CNTG se fait entendre (Déclaration)

0 83

Devant les journalistes ce vendredi 30 octobre 2020, les membres de la Confédération Nationale des Travailleurs de Guinée (CNTG) ont dénoncé les violences intervenues après le scrutin présidentiel du 18 octobre dernier. A travers une déclaration dont avenirguinee détient copie, ces syndicalistes appellent les acteurs politiques au calme et à la retenue.

Déclaration…

.Chers compatriotes

C’est avec une vive préoccupation que les travailleurs et travailleuses de Guinée observent la crise politique qui prévaut actuellement dans notre pays suite aux élections présidentielles du 18 Octobre 2020.

Cette situation est la conséquence d’un déficit énorme de dialogue sincère entre les principaux acteurs politiques qui, depuis plus d’une décennie, ont pris en otage notre pays entrainant ainsi celui-ci dans une spirale infernale de crises à répétition avec pour corollaire des destructions de biens de paisibles et innocentes citoyens.

 

Ce spectacle de désolation offre une image négative et inexplicable de notre pays qui pourtant, a été le fleuron des indépendances et un des précurseurs de l’avènement de l’ère démocratique dans les années 90 en Afrique.

En ces moments de grande tristesse, le Bureau Confédéral de la C.N.T.G condamne avec la dernière énergie tous les actes de barbarie ayant entrainé des morts, des blessés et des destructions durant cette crise post-électorale. Il s’incline pieusement devant la dépouille mortelle des victimes et présente ses sincères condoléances à toutes les familles éplorées.

Convaincu que le devenir de la Guinée et des guinéens incombe en premier lieu, aux dirigeants de tout bord, le Bureau Confédéral de la CNTG invite de toute urgence, l’ensemble des acteurs politiques à un sursaut pour éviter à notre pays de sombrer dans une spirale infernale de crise aux conséquences imprévisibles.

La C.N.T.G rappelle que quel que soit l’apport de la Communauté Internationale à la résolution des problèmes de notre pays, il est de la responsabilité première des guinéennes et des guinéens de prendre leur destin en main.

En conséquence, le Bureau Confédéral de la CNTG s’inscrit dans une dynamique de paix qui exige de tous et de chacun, un sens aigu de responsabilité, de tolérance et de pardon.

Il en appelle à tous les acteurs politiques, économiques et sociaux pour engager un processus de dialogue constructif en vue de consolider la stabilité de notre pays et une réconciliation nationale effective de toutes les entités.

Vive la Guinée, unie et prospère

Vive la Paix! que Dieu bénisse la Guinée et les guinéens.

Conakry, le 28 Octobre 2020

Le Bureau Confédéral de la CNTG

Le Secrétaire Général

EL Hadj Ahmadou  DIALLO

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.